VOUS DEVEZ
PAYER PLUS D'IMPÔT

Bien content de voir que le titre de cet article a suffisamment piqué votre intérêt pour vous mettre à le lire. L’objectif de cet article est de parler d’un phénomène d’appauvrissement que les Québécois mettent en place en croyant s’enrichir. Il s’agit de cacher des revenus et/ou d’ajouter un maximum de dépenses à son rapport d’impôt pour payer le moins d’impôt possible.

Eh oui! Ça peut appauvrir davantage que d'enrichir les gens, au contraire de ce qu’on pourrait croire. Pour ceux qui n’ont aucunement l’intention de démarrer une entreprise à succès ou d’investir en immobilier, cette technique peut fonctionner pour vous faire économiser de l’impôt et vous enrichir un peu. Par contre, tous ceux qui veulent démarrer leur entreprise et/ou investir en immobilier auront besoin un jour ou l’autre de financement. Et lors du financement, un des critères de base pour déterminer votre accessibilité au financement est votre revenu qui se trouve sur vos avis de cotisation des deux dernières années.

Si votre objectif était de sauver le plus d’impôt et que vous faisiez tout votre possible pour diminuer votre revenu, lorsque vous arriverez au financement, un refus est plus que probable. Malheureusement, trop souvent les gens s’en rendent compte trop tard. C’est lorsqu’ils ont leur refus à l’institution financière qu’ils se rendent compte qu’ils ont mal planifié leurs affaires.

Vos avis de cotisation et vos dossiers de crédit sont les documents parmi les plus importants pour vous permettre d’avoir accès à du financement facile. Il faut donc comprendre leurs fonctionnements et leurs impacts pour votre enrichissement pour les prochaines années.

Ne cherchez pas nécessairement les stratégies ou les moyens d’économiser le plus d’impôt. Si votre revenu ne dépasse pas 50 000$, réfléchissez-y avant de cacher des revenus ou d’ajouter des dépenses pour diminuer ce revenu, car en bas de ce montant, le financement sera de plus en plus difficile. Une personne qui n’a pas accès au financement aura beaucoup plus de difficulté à s’enrichir, surtout en immobilier locatif.

Vous diminuez votre revenu imposable de 10 000$, ce qui peut vous faire économiser rapidement 5 000$. Bravo! Vous économisez 5 000$ par année. Par contre, si cette stratégie fait en sorte que vos ratios d’endettement sont trop élevés pour financer un immeuble, c’est beaucoup plus que 5 000$ par année que vous perdez. Trouvez un bon immeuble et vous pourrez faire possiblement un bon 20 000$ à 50 000$ de profit à l’acquisition. Ajoutez les profits que vous faites à la gestion (le cashflow) et les profits d’optimisation. Et ce n’est que pour un immeuble. Si vous prenez le temps de vous structurer comme un champion (comme nous l’expliquons dans les vidéos disponibles avec l’abonnement à Ma Santé Financière), vous serez en mesure de ne pas seulement en acquérir un, mais plusieurs, et ce pendant plusieurs années.

Ainsi, votre stratégie qui vous fait économiser 5 000$ à 10 000$ d’impôt peut en fin de compte vous faire perdre des dizaines voire des centaines de milliers de dollars par années… Année après année.

Alors… Peut être que vous devez payer plus d’impôt pour avoir la possibilité de vous enrichir davantage que les stratégies de pauvres que trop de Québécois utilisent.

Bon enrichissement.

Vous voulez être structuré comme un champion?

Votre comptable/fiscaliste vous propose une structure pour vous enrichir, votre avocat vous en propose une autre et votre courtier hypothécaire vous propose d'y aller différemment? Qui croire? Et quoi mettre en place? Nous avons une série de vidéos spécifiquement pour vous aider à mettre une structure gagnante pour vous propulser.




SiteLock
SSL